Axel Dutrie repond aux questions de Qdso

20/08/2017 - Mondial du Quad 2017

Axel Dutrie repond aux questions de Qdso - Mondial  du Quad 2017

Il est connu comme étant un vrai passionné de Quad. A la tête de l’entreprise qui a donné son nom au championnat de France sur sable, il fait énormément pour la promotion des sports motorisés TT, et en l’occurrence pour le Quad.

Très généreux, il a aidé et aide beaucoup de pilotes dans leurs ascensions. Toujours à l’écoute des autres, il fait preuve de beaucoup de diplomatie afin de ne jamais froisser. Sa position sociale, comme on pourrait le penser ne l’éloigne jamais de la base, bien au contraire. Il est dans l’empathie, et son visage rayonnant, en dit long sur son caractère et son état d’esprit, il est d’une grande lucidité et détient les qualités nécessaires à tout bon chef d’entreprise.

Axel DUTRIE, avant le Mondial de PDV, répond sans détours à nos questions.

QDSO: J’étais tenté de ne pas commencer cette interview comme d’habitude, mais finalement on va dire que tous ne te connaissent pas, alors je te laisse nous faire les présentations.

DUTRIE AXEL, 38 ans, Gérant de la société Drag’on à Calais, père de 2 petites filles 9 mois et 2ans ½ , malgré mon fort attachement au travail manuel et à travailler à tous les postes de l’entreprise, aujourd’hui avec le développement de l’activité, je suis ‘condamné’ à passer la plupart de mon temps au bureau. La partie organisation et administrative représente 80% de mon travail. Ceci s’est en plus accentué grâce ‘ou à cause’ du rallye raid. En effet avec le team AL désert (Antoine Lecomte), nous mettons en commun une assistance sur le Maroc puis sur le Dakar, donc autre organisation et surtout nouveau pour moi.

QDSO: Tout le monde connait ton implication dans le milieu du Quad, de la moto, voire même du SSV. Pour l’heure nous allons nous cantonner au Mondial de Pont de Vaux. Comment prépares-tu cet événement tant attendu des pilotes ?

Nous sommes maintenant rodés à ce formidable événement. Ma première participation en tant que pilote était il y a 17 ans et à titre professionnel en tant que concessionnaire avec mon ancien magasin moto and-co, était en 2004 avec la sortie des yfz450. Notre plus gros coup médiatique était en 2005 avec 8 quads yamaha yfz450 tous identiques au départ de cette course. Une expérience qui certes nous aura beaucoup apporté, ravissant par la même tous nos clients, mais qui ne nous aura pas permis de nous occuper comme il aurait fallu, de la team N°1.
Depuis maintenant 5 ans, nous nous consacrons uniquement à un team pour essayer de remporter ce fameux Pont de vaux. Et il nous a fallu encore 4 ans pour y arriver ! Ce fut chose faite l’an dernier ! Nous sommes même prêt de plus en plus tôt. Notre machine est totalement terminée depuis mi-juillet ! Il n’y a plus de changement de dernière minute. On sait qu’a pont de vaux c’est la régularité qui paye et pas forcément la vitesse pure !
En plus nous avons la partie expo à gérer et depuis l’an dernier le SSV. Avec la mise en place de stand pour les clients Yamaha

QDSO: Peux-tu nous parler de la composition de la team Drag’on, et surtout de l’équipe d’Argentins que nous ne connaissons pas ?

La team Drag’on cette année est composé de 3 équipages :
La team N°40 composé de 3 argentins rencontrés lors de mon dernier Dakar. Il est composé du père et de ses 2 fils. Ils viennent principalement pour découvrir, et sont en Argentine des pilotes très connus et très appréciés du milieu. Ils seront des excellents ambassadeurs pour Pont de vaux sur place. L’Argentine possède au moins autant de quadeurs qu’en France. C’est un peuple généralement très investi dans les sports mécanique en général. J’ai déjà participé à l’enduro del verano (le touquet argentin) il y a 4 ans. Il y avait plus de 500 quads au départ et une foule de spectateurs incroyable tout au long de la piste ! Nous espérons donc que ces invités puissent revenir l’an prochain inscrire d’autres équipages

La team N°9 composé de Julien Marin (vainqueur l’an dernier), michel Trannin et moi-même. Le team s’est formé sur un désir commun de rouler sans pour autant ‘jouer la victoire’. Julien avait décidé de ne plus rouler en quad car il est très pris par son travail de viticulteur mais a quand même accepté de le faire avec nous sans pression, juste pour le plaisir. Michel Trannin est surtout connu pour rouler dans le sable avec des tops 10 à chaque course. Apres avoir gagné Bercy 2016 (catégorie course de guidon), plus rien ne l’arrête, il veut maintenant remporter pont de Vaux ! lol . Enfin moi-même, ma dernière participation remonte à 2014 avec benjamin Gorla et Antoine Freuillet. Personnellement cela me permettra de rester dans l’ambiance, de rouler et de me surpasser pour arriver en forme pour le Maroc et l’ouverture du championnat de France drag’on des sables.
La team numéro 1 : qui souhaite renouveler leur victoire avec Romain Couprie qui après 1an1/2 d’arrêt reviendra en forme.

QDSO: Parmi les élus de cette équipe, on a eu le plaisir et la surprise d’un retour inespéré à la compétition de Romain COUPRIE. Peux-tu nous en dire plus ?

Oui Romain était frustré l’an dernier de ne pas pouvoir être présent. C’est un vrai challenge pour lui de revenir après 1an ½ d’arrêt, mais il s’est préparé pour. Si cela se passe bien, nous devrions aussi le voir aux courses sur sable

QDSO: Participer au Mondial est un privilège, et cette année les grands noms ont répondu présents. Tous les concurrents se fixent un objectif, quel est celui que tu as fixé pour l’ensemble de la team ?

N°1 : victoire
N°9 et 40 : top 10

QDSO: Quelques soient les résultats après le Mondial, le Championnat de France qui porte le nom de ton entreprise sera très proche, comment aborderas tu cette nouvelle saison sable ?

Je suis personnellement très motivé pour ce nouveau championnat. L’an dernier j’avais raté Berk (à cause du Maroc) et ça ne sera pas le cas cette année puisque le Maroc se termine 3 jours avant Berck. Ensuite comme l’an dernier je serais au Dakar donc absent pour Grayan. Et enfin je serais au Touquet, mais je pense fatigué, car l’arrivée du Dakar se fera juste 1 semaine avant, donc 6 jours dont le voyage retour, ce qui ne me laissera pas beaucoup de temps pour récupérer. En effet, une fois de plus cette année le Dakar s’annonce très long et dur ! Quasiment 10.000 kms en 15jours. Mais je serais au Touquet pour ma 21èmè participation (ça me fait bizarre de dire 21ème alors que dans ma tête je n’ai que 25, 30 ans maximum !





Qdso

PHOTOS
Axel Dutrie repond aux questions de Qdso
Axel Dutrie repond aux questions de Qdso
Axel Dutrie repond aux questions de Qdso
Axel Dutrie repond aux questions de Qdso